Aspirateur Robot: Guide d’achat

Apparu il y a quelques années, l’aspirateur robot gagne de plus en plus de foyers, et on comprend pourquoi : autonome, il nettoie la maison à notre place ! On gagne ainsi du temps sur le ménage, et on peut investir le temps gagné pour faire d’autres activités. L’autre avantage est que grâce à leur petite taille (10 cm de hauteur au plus), ils peuvent se glisser sous les meubles, les lits et autres endroits généralement difficiles à accéder avec les aspirateurs classiques.

L’aspirateur robot fonctionne sans fil, donc avec une batterie. Il dispose d’une grande autonomie, et presque tous les modèles peuvent se rendre de façon autonome à leur station pour recharger leur batterie.

Comment fonctionne un aspirateur robot ?

La majorité de ces appareils se déplacent de manière aléatoire dans la pièce et vont nettoyer toute la surface qu’ils rencontrent. Cet aspirateur sans fil change alors de direction s’il se heurte à des obstacles. Certains modèles vont plus loin et sont capables de réaliser une véritable cartographie de la pièce! Dans ce cas, on est sûr que le robot aspirateur est bien passé partout au moins une fois. Les appareils les plus récents peuvent même identifier et éviter les marches d’escalier.

robot aspirateur

Le système d’aspiration

Cet aspirateur autonome est muni d’un ensemble de brosses fonctionnant de façon complémentaire. La poussière est, dans un premier temps, ramenée vers le centre de l’aspirateur, puis aspirée et stockée dans un réservoir en plastique, puisque cet appareil est un aspirateur sans sac.

Le reproche qui est souvent fait à un aspirateur robot est son nettoyage parfois incomplet du fait d’une puissance d’aspiration limitée. Ces appareils nous paraissent donc utiles pour nettoyer régulièrement les sols, mais seront idéalement complétés de temps en temps par l’utilisation d’un aspirateur classique. Pour les coins de la maison, les plinthes ou encore la moquette et les tapis, un aspirateur classique ne sera clairement pas de trop.

Pour connaitre les critères à considérer pour le choix d’un aspirateur robot, nous vous recommandons notre guide ci-dessous, ou le comparatif aspirateurs robots !

Aspirateur robot – Guide d’achat

Comme pour tous les aspirateurs classiques, l’aspirateur robot se décline sous différents modèles qui intègrent des techniques d’aspiration et de puissance plus ou moins évoluées. Ainsi, avant tout achat, il vaut mieux avoir en tête un certain nombre de paramètres pour comparer les différents produits et choisir celui qui correspond le mieux à ses besoins.

1. Dimensions et poids

robot aspirateur laveur

On peut reconnaître que le design des aspirateurs s’est nettement amélioré avec cet aspirateur sans fil. C’est un bel appareil, très discret, qui s’intègre facilement dans la décoration de la maison. Le choix des formes et des couleurs reste toutefois peu original, puisque les aspirateurs robots sont tous très similaires, seuls quelques-uns se démarquent des autres.

La forme classique d’un robot aspirateur est un disque de diamètre variant de 34 cm à 36 cm et d’une hauteur comprise entre 8 cm et 11 cm. Cette forme arrondie peut poser certains problèmes pour le passage dans les coins des pièces, c’est pourquoi certains sont munis de brosses latérales censées faciliter le nettoyage de ces espaces. D’autres appareils, comme les Neoto, ont volontairement un forme rectangulaire sur le devant pour accéder aux angles.

Si vous avez prévu de nettoyer le dessous de vos meubles avec l’aspirateur robot, relevez bien leurs dimensions afin que l’appareil puisse bien se glisser. Cela se joue à peu de centimètres parfois !

Le poids n’est pas en soi un critère qui a beaucoup d’importance dans le choix d’un aspirateur autonome, puisque vous n’aurez pas à le déplacer ou le trainer comme un aspirateur classique. Mais la quasi-totalité des aspirateurs robots ont un poids très léger, de l’ordre de 3 à 4 kg.

2. Efficacité de nettoyage

Habituellement, un robot aspirateur dispose d’une faible puissance d’aspiration (de 30 à 40 W) qu’il associe aux brosses motorisées pour nettoyer les sols. Les modèles haut de gamme possèdent une puissance d’aspiration plus élevée.

aspirateur robot vu de dessous

Les personnes allergiques aux poussières, asthmatiques ou simplement exigeantes seront ravies d’apprendre que comme pour un aspirateur traineau, certains modèles d’aspirateur autonome disposent eux aussi du filtre HEPA, qui permet de filtrer plus de 99% de l’air aspiré et d’éliminer efficacement toutes les poussières.

Certains appareils vont encore plus loin : ils intègrent une lampe UV qui détruit les bactéries du sol et donc désinfecte les sols sans produit chimique. C’est le top pour éliminer un maximum d’allergènes.



3. La capacité du réservoir

Le robot est un aspirateur sans sac , il entasse donc les poussières dans un bac plastique. Contrairement à un aspirateur traineau sans sac, ce type d’appareil présente l’inconvénient de disposer d’un réservoir à poussières de capacité très limitée.

Les entrées de gamme proposent un bac de 0,25 L. Pour les produits de milieux de gamme, comptez 0,6L de capacité, et jusqu’à 1L pour les versions spéciales (pour les animaux domestiques).

Moins grand sera le réservoir à poussière de votre aspirateur robot, plus souvent vous serez amené à le vider. Il est donc opportun de tester si possible la facilité avec laquelle le bac se retire et se remet.

Dans tous les cas, prenez soin de nettoyer régulièrement l’aspirateur sans fil, au niveau du filtre, du bac et des roues. Vous augmenterez ainsi sensiblement la durabilité de votre produit.

bac poussière

A savoir : certains modèles hauts de gamme intègrent un système de vidange automatique très pratique. En plus du réservoir du robot, un autre bac, plus grand, est prévu dans la base chargement. Lorsqu’il est plein, l’aspirateur autonome vient automatiquement déverser les poussières aspirées dans le grand réservoir, qu’il ne reste donc plus qu’à vider quelques fois par mois.

4. Les Accessoires

En fonction de la gamme de robot aspirateur, les accessoires sont plus ou moins nombreux. Parmi les plus importants figurent notamment :

les murs virtuels

robot aspirateur mur virtuel

Ils permettent de délimiter l’espace de déplacement de l’aspirateur robot. Les murs virtuels déterminent une zone que l’appareil n’est pas censé franchir, ou constituent des barrières qui ne lui cèderont le passage que lorsqu’il aura fini le nettoyage. Idéal donc pour éviter que l’aspirateur autonome n’aille dans la chambre de l’enfant quand il dort, ou qu’il ne s’emmêle avec les fils électriques de la télé. Les murs virtuels les plus évolués, comme le type lighthouse, peuvent céder progressivement le passage à l’aspirateur. C’est utile pour éviter que l’aspirateur fasse des aller-retour inutiles.

Le nombre de murs virtuels fournis varie de 1 pour les entrées de gammes, à 3 pour les aspirateurs robots hauts de gamme. Vous pouvez également en acheter d’autres si vous en avez besoin.

Les bandes magnétiques

A défaut de mur virtuel, certaines marques proposent ces accessoires qui se fixent au sol. Elles assurent les mêmes fonctions que les murs virtuels, mais présentent l’inconvénient de ne pas être faciles à déplacer et de gâcher un peu la décoration.

aspirateur robot bande magnétique

Pour finir, il est souhaitable de choisir un aspirateur robot avec des accessoires fournis, comme des filtres et brosse de rechange, des batteries supplémentaires et d’autres outils des nettoyages.

5. Autonomie

Les batteries des appareils électroménagers peuvent varier en composition : on peut en trouver en NiCd, NiMh, ou Li-ion, et ces métaux vont impacter directement l’autonomie de l’appareil. Un aspirateur robot pourra ainsi fonctionner pendant 60 à 120 minutes. Cet intervalle de temps varie aussi selon les superficies à nettoyer (allant de 40 à 150 m2) et de la position de la base du robot aspirateur.
Ainsi, sur des sols durs de type carrelage ou parquet, l’autonomie est à son maximal. Sur les moquettes et les tapis par contre, le déplacement de l’aspirateur requiert plus d’énergie, l’autonomie en sera donc amoindrie. Si la possibilité de choisir un aspirateur robot d’autonomie suffisante pour nettoyer votre résidence en une charge s’offre à vous, nous vous conseillons de la saisir.

Le temps de chargement de la batterie doit également être vérifié avant tout achat, car il varie également beaucoup, entre 1h et 5h. Assurez-vous que l’aspirateur sans fil puisse de façon autonome revenir à sa station pour recharger sa batterie. L’idéal est de prendre un modèle qui enregistre ses déplacements et qui reprend le nettoyage là où il l’avait arrêté.

robot base chargement

6. Le système de déplacement

Les aspirateurs robots ont en majorité un système de déplacement préprogrammé. Ils se déplacent alors suivant une trajectoire identique à une spirale, et ils se redirigent quand ils rencontrent des obstacles. Ce système n’est pas le plus efficace qui existe, car les appareils repassent plusieurs fois au même endroit et peuvent parfois ne pas nettoyer certains endroits.

robot déplacement

Certains modèles d’aspirateur robot ont un système de déplacement plus efficace. C’est le cas du Navibot de Samsung et des XV de Neato, qui enregistrent les dimensions de la pièce où ils se trouvent, puis organisent leurs déplacements en conséquence. Le système de détection passe par une caméra embarquée ou un laser. Ainsi, avec la même autonomie, ils nettoient plus de surfaces.

déplacement aléatoire

Par ailleurs, chaque aspirateur robot est muni de capteurs lui permettant d’identifier les obstacles et de ralentir quand il s’en approche. Il évite ainsi d’endommager les meubles et les murs ainsi que lui-même. D’autres robots disposent en plus de capteurs de vide qui éviteront les chutes dans les escaliers.

mappage aléatoire

7. La programmation

L’énorme autre avantage de l’aspirateur autonome est qu’en plus d’aspirer tout seul, il peut réaliser différents programmes d’utilisation (selon la gamme du modèle). Vous pourrez ainsi le faire nettoyer pendant votre absence afin que votre logement soit propre lorsque vous rentrez.

Le mode programmation différée
C’est le programme de base, que l’on trouve normalement chez chaque robot aspirateur. Vous déterminez à l’avance un horaire pour lequel l’aspirateur s’allume, mais uniquement pour le jour même.

Le mode automatique :
C’est le plus utilisé, et l’aspirateur robot se déplace alors de manière aléatoire dans la pièce, ou selon une cartographie préalablement créée pour les modèles plus récents. Dans ce dernier cas, l’aspirateur sans fil intègre un système de géolocalisation embarquée.

Le mode manuel :
Grâce à une télécommande, vous contrôlez directement l’aspirateur robot et choisissez où il aspire. Un moyen ludique pour initier les jeunes au nettoyage !

Le mode maximal
L’aspirateur robot fonctionne sans discontinuité jusqu’à l’épuisement de la batterie.

Le mode intensif
Il est recommandé pour les zones particulièrement sales. En mode intensif, l’aspirateur robot réalise des cercles sur la zone à nettoyer, tout d’abord très larges (de l’ordre de 1,5 m de diamètre environ), puis de plus en plus petits. Le nettoyage est alors très efficace.

Le mode programmation
Très pratique, ce mode vous permet de déterminer quels les jours et horaires de la semaine durant lesquels l’aspirateur robot réalise sa tâche. Plus besoin de penser à l’allumer, il est parfaitement autonome. C’est le programme idéal pour faire nettoyer votre logement tous les jours pendant que vous êtes absent.

programmes aspi robot

8. Le niveau sonore

C’est un critère qu’il ne faut pas négliger, particulièrement si vous avez l’intention de rester chez vous pendant que l’aspirateur nettoie. Ceci étant, quelque soit la marque, le robot aura un niveau sonore inférieur à 70 dB, ce qui en fait un aspirateur sans sac silencieux, aussi discret que les aspirateurs traineaux classiques.

aspirateur silencieux

9. Prix

Comparés aux autres aspirateurs, les aspirateurs robots sont plus chers, mais leur prix baisse constamment et cette tendance n’est pas encore sur le point de s’arrêter. La plupart coûte entre 300 et 500 euros.

10. Conseils d’utilisation

N’oubliez pas que même si cet aspirateur sans fil peut se déplacer et faire le nettoyage de façon autonome, vous devez lui faciliter la tâche en préparant l’espace à nettoyer. Certains obstacles sont plus faciles à franchir pour un aspirateur robot : les tapis par exemple, ainsi que ceux qui ne mesurent que quelques centimètres de haut. En revanche, les obstacles plus hauts, les objets qui traînent et les fils électriques, ne seront pas franchis facilement, au risque même de se coincer dans le robot.

Quelques modèles de robot aspirateur plus évolués intègrent toutefois un système qui démêle automatiquement les fils entrainés, mais il reste relativement imparfait.

11. Bilan

Avantages d'un aspirateur robotInconvénients
-C'est un aspirateur autonome et sans fil.-L'aspirateur robot reste relativement cher même si aucun frais supplémentaire n'est à prévoir après l'achat (pas de sac).
-Il dispose de beaucoup de fonctionnalités audacieuses, notamment au niveau des programmes.-Il est plus difficile à prendre en main qu'un autre aspirateur sans sac surtout pour créer les murs virtuels.
-C'est enfin un aspirateur silencieux sans sac qui fait le ménage discrètement.
Il se glisse partout grâce à sa petite taille, même sous les meubles.